LE CORRUPTEUR



Je suis guidée par le regard d’un serpent, figé, inhumain –
qui du fond des espaces les plus reculés vient me dévisager,
dirige mes pas avec la plus grande précision,
me tient captive dans une frayeur subjuguée,
asservit ma volonté...

Qui a donné au serpent sa beauté terrifiante,
à l’abîme son attrait,
à la mort sa douceur?
Qui a donné à l’effroi sa fatale suavité,
alléchante comme un obscur bonheur?

Peut-être là-bas, dans l’au-delà, près des sources éternelles,
là où tombent les voiles,
le Corrupteur viendra-t-il à ma rencontre, sous une autre apparence.
Es-tu l’ombre de Dieu, toi, le malin?
Son frère jumeau de la nuit?


Traduit en français par Caroline Chevallier

Texte original suédois



Copyright © 2004:
Translation from Swedish into French: Caroline Chevallier
May and Hans Mehlin, Layout.

Published with the permission of:
Caroline Chevallier, translation.